Que les tenants du combat anti-catholique aient trouvé dans une conception volontairement erronée du "Rendez à César ce qui est à César..." une arme de choix à retourner contre le christianisme

De Christ-Roi
Révision datée du 1 juillet 2005 à 08:57 par none (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Les adversaires de la conception chrétienne de la vie sociale oublient ou occultent la seconde partie de la parole de Notre Seigneur Jésus-Christ: "... rendez à Dieu ce qui appartient à Dieu".

Mais de Dieu, ils n'en veulent pas! Ni dans leur coeur, ni dans la société!

Il ne faut donc pas s'étonner du résultat.....