Le Saint Suaire de Turin

De Christ-Roi
Version du 28 septembre 2005 à 19:53 par Bixen (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Vu sur Wikipédia

Il y a encore des gens pour croire à l'objectivité de ce qui vient de Golias ? C'est à mourir de rire. Le livre P.E. Blanrue, je ne l'ai pas lu, mais il y a UN SEUL FAIT qui me permet de jetter à la poubelle tout travail visant à prouver que le suaire est un artifice du XIVe s. Ce fait est le suivant : jusqu'au milieu du XXe s. personne n'avait encore remis en cause le perçage des mains dans les paumes. La tradition avait toujours représenté le Christ crucifié ainsi. Alors comment un faussaire médiéval se serait-il aventuré à présenter une image du Christ contredisant les croyances de l'époque ??? Ça n'a absolument AUCUN SENS ! Cette image aurait été refusée par tout le monde, et tout le monde l'aurait immédiatement désigné comme... faux ! Donc échec à coup sûr ! Non, vraiment : l'idée d'une crucifixion dans les poignets était absolument inconnue au Moyen-Age. Alors soyons sérieux. J'apporte aussi un autre élément a relier à un propos ci-dessus : aucune technique n'est capable de reproduire l'image du suaire. Tout d'abord parce que la coloration est d'une finesse extrême (quelques microns) et d'autre part parce que dans une zone colorée donnée, certaines fibres de lin ont bruni et d'autres pas. Aucun outil n'est capable de colorer avec une sélectivité "fibre par fibre". La théorie d'une image faite par un peintre ou un teinturier ne tient pas. L'image est plutôt attribué à une radiation (ionisation pour certains scientifiques) - bien que sa directivité bi-latérale pose des questions - mais qui aurait pu avoir l'idée d'une radiation au XIVe s. ??? (Alain Cassagnau - www.de-ecclesia.com - 24/02/2005)

Liens externes