Maximes de la tolérance la plus large et la moins partiale

De Christ-Roi
Version du 16 juin 2005 à 09:54 par none (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher

Edit du mois de novembre 1787. Malgré certaines représentations sur divers articles mal libellés de l'Edit "le clergé ne s'élève pas contre l'état légal et civil accordé aux Protestants" (Clergé de Rouen). "Il ne pense pas qu'on doive refuser à des frères errants le rang qu'ils réclament dans la société" (Clergé d'Evreux, de Dijon, etc.). Voir les cahiers de 1789 par Léon de Poncins, p. 146 et suiv. (Mgr Freppel, La Révolution française, Autour du centenaire de 1789, Paris: A. Roger et F. Chernoviz, 1889, note p. 39) [1]