Cardinal Béa

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Prélat novateur opposé au schéma traditionnel De tolerantia religiosa du cardinal Ottaviani au Concile Vatican II.

"Le cardinal Ottaviani avait préparé un schéma De tolerantia religiosa reprenant la doctrine traditionnelle de l'Eglise, avec 14 pages de références à l'appui. Le cardinal Béa, quant à lui, présentait un schéma intitulé: De libertate religiosa, ne contenant aucune référence au magistère antérieur (cité in Sel de la Terre, Printemps 1994, n° 8, p. 257.) Le novateur fasait face au conservateur.

La thèse traditionnelle développée par le cardinal Ottaviani, expliquait qu'on tolérait l'erreur dans la mesure où on ne peut la supprimer, mais qu'on doit la supprimer, si l'on peut le faire sans nuire à la paix publique. Pour le cardinal Béa, il s'agissait d'une toute autre conception: la liberté religieuse qu'il revendiquait, c'était la liberté accordée par principe à tous les cultes de façon privée et publique(Mgr Lefebvre, C'est moi l'accusé, Ed Fideliter, 1994, p. 211, cité in Revue Savoir et Servir, semestriel n° 57, 30 ans après retrouvons le vrai Concile, p. 84.)