Croix Blanche

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Les Croisés et, plus tard, Jeanne d'Arc pendant la guerre de Cent Ans, ont utilisé la Croix Blanche.

C'est à Charles VII qu'on doit l'idée de la placer sur un fond bleu (avec des fleurs de lys) pour cimenter l'unité de la France, jusqu'alors disloquée en plusieurs duchés-royaumes, contre l'envahisseur Anglais.

C'est un peu à cause des Anglais que cette croix jusque-là rouge, devint blanche, car les Anglais ont toujours prétendu que le trône de France devait être occupé par leur roi et pour le démontrer, ils adoptèrent sur leurs emblèmes la croix rouge qui devint la figure centrale de leur futur Union-Jack, leur drapeau actuel. En réaction, Charles VII et Jeanne d'Arc adoptèrent la croix blanche - couleur traditionnelle de la croix anglaise jusque là - pour montrer que le contraire était vrai, c'est-à-dire que la monarchie anglaise était vassale de celle de France.

Quand Champlain fonda Québec en 1608, le drapeau qu'il utilisa était celui de la marine marchande française. Il était identique au drapeau actuel du Québec, sans fleurs de lys.

Le drapeau du Québec

Source: historique du drapeau du Québec


Drapeau Québec.JPG

Drapeau du Québec: la Croix Blanche sur fond bleu, les quatres fleurs de lys symbolisent la France.


Garde Français Garde Suisse.jpg

Gardes Suisses sous l'Ancien Régime


L'Infanterie Française de Ligne porte des drapeaux composés selon une règle uniforme depuis la fin du XVIème siècle. De forme carrée, une croix centrale blanche (en rappel de la Croix de Saint-Denis, blanche sur fond bleu) [4]


Le Carillon-Sacré-Coeur, drapeau national des Canadiens français.jpg

"En 1903, un groupe de Jésuites et de laïcs adopte, à Québec, le Carillon-Sacré-Coeur comme drapeau national des Canadiens français. Très rapidement, d'autres comités sont mis sur pied partout au Canada français, de Montréal à Saint-Boniface, pour en faire la promotion. Les milieux nationalistes cherchent à se doter d'un signe distinctif pour remplacer le tricolore français, très populaire parmi la population canadienne-française au XIXè siècle. Au centre, on aperçoit le Sacré-Coeur ceint d'une couronne d'épines, surmonté d'une croix et entouré d'une guirlande de feuilles d'érables. Le fond bleu évoque le mythique drapeau qui aurait accompagné les troupes de Montcalm lors de leur victoire contre les Anglais à Carillon en 1758. La bannière est traversée d'une croix blanche et arbore à tous les coins la fleur de lys, symbole de la monarchie française" [5]

Apparition récente d'une Croix Blanche dans le ciel

Notre Seigneur Jésus-Christ en Croix, dans un nuage.JPG

Photographie étonnante de Notre Seigneur Jésus-Christ en Croix, dans un nuage blanc.

À la différence de celle-ci, celle de BAYONNE était, d'après le rapport,nette Nos temps ne sont pas ceux du XV ème siècle quant à la dévotion envers N.S.J.C., la superstition ou l'indifférentisme ont atteint aujourd'hui des proportions beaucoup plus importantes qu'à l'époque. La foi et le réalisme ne sont pas liés à la connaissance scientifique, même si celle-ci peut les renforcer. Les prodiges d'origine autre que divine existent. (spiritisme, champs imprimés de motifs géants (aux USA notamment) par exemple.)