Solitude

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

La solitude: "l'école de la perfection"

La véritable perfection! Elle ne consiste pas, comme plusieurs le croeint, dans ce qui attire l'attention des hommes, mais dans la fidélité à accomplir la volonté divine, avec humilité et charité.

Or, il est immpossible, sans l'amour de la solitude, soit de toujours bien connaître la volonté divine, soit de garder l'humilité et la charité.

Si vous lisez la vie des Saints, vous verrez que tous se sont complus dans la solitude."

(Imitation du Sacré-Coeur de Jésus, 1865, Librairie H. Mignard, Paris, réédité aux ESR, Cadillac 2000, p. 114.)


Il est clair que tout le monde n'est pas appelé à garder la solitude de la même manière. Ce qui est à louer en quelques-uns pourrait être justement blâmé en d'autres. Tout dépend de l'état de vie et de la condition de chacun.

Voici pourtant une règle qui peut convenir à tout le monde: Aimez tellement la solitude qu'après avoir accompli de votre mieux vos devoirs détat, vous vous retiriez à l'écart de la foule et que vous vous teniez en ma présence dans le receuillement, jusqu'à ce que la divine volonté vous rappelle à de nouvelles occupations.

La solitude rend la paix à ceux qui l'ont perdue et l'affermit en ceux qui la possèdent déjà;

elle favorise la bonne direction de toutes les actions;
elle est la ruine de beaucoup de vices et la source de beaucoup de vertus;
elle est le sanctuaire de la vie intérieure,
la sauvegarde de l'innocence,
l'école de la perfection,
le lieu des révélations célestes,
l'intermédiaire de choix des inspirations d'en haut.

(Imitation du Sacré-Coeur de Jésus, 1865, Librairie H. Mignard, Paris, réédité aux ESR, Cadillac 2000, p. 114-115.)