Baudouin III

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

"Le modèle du roi franc" (René Grousset, L'Epopée des Croisades, Éditions Perrin, Mesnil-sur-l'Estrée 2000, p. 145-158).

Fils du 3è roi de Jérusalem Foulque d'Anjou (1131-1143) et de Mélisende (une demi-arménienne), premier roi de Jérusalem né dans le pays, Baudouin III était parfaitement adapté au milieu. Il fut couronné solennellement aux fêtes de Pâques 1152, pour sa majorité.

Mais il mourut à Beyrouth, dix ans plus tard le 10 janvier 1162, probablement empoisonné. Il s'allia à Byzance et épousa en 1158 Théodora Comnène, nièce de Manuel Ier, mais cette alliance ne lui apporta que peu de soutien militaire, Byzance préferant maintenir l'équilibre entre Francs et Musulmans plutôt que combattre les Musulmans.

"Il avait partout fait reculer Nour ed-Dîn. Il quittait la vie dans la joie d'un amour en sa fleur, pleuré des musulmans comme des siens. Destin d'un jeune héros de l'Antiquité attardé en plein Moyen Age..." (René Grousset, ibid., p. 158).