Caligula

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Déséquilibré mental, et despote.

La politique extérieure du fou semble avoir été guidée par le propos de s’opposer à ses prédécesseurs en Orient: alors qu'Auguste et Tibère avaient cherché à abolir la politique «pompéienne» des Etats-clients au profit d’une administration directe de Rome sur les petits royaumes dépossédés de leurs trônes, Caligula les restitua à leurs descendants, ce qui eut pour effet d’accroître la confusion. On revint à l’administration directe de ces régions orientales sous les Flaviens.

CHRONOLOGIE

37 A la mort de l’empereur Tibère en 37 (fait assassiné sous un amas de couvertures par Caligula), Caïus, 25 ans est acclamé par les troupes de Misène et sa désignation est confirmée par le Sénat et par le peuple.

Mars 37 Voyage de Caligula sur les îles de Pandataria et Pontia pour récupérer les cendres de sa mère Agrippine l’Ancienne et de son frère Néron. Ambassades des chevaliers en Campanie mené par Claude pour féliciter Caligula.

28 mars 37 Entrée dans Rome de Caius avec transport, « c’était le fils du bien-aimé Germanicus, tant regretté ! On l’appelât « mon astre, mon poupon, mon bébé ». Du délire ! » Lucien Jerphagnon.

3 avril 37 Incinération de Tibère à Rome et éloge funèbre prononcée par Caligula.

1er juillet 37 Caligula désapprouve la politique de Tibère et promet de gouverner avec le Sénat…

31 août 37 Clôture de 5 mois de festivités continues. Le trésor se vide. Popularité de Caligula.

37 Rencontre à Jérusalem entre Paul, Pierre et Jacques, chef de l’Eglise de Jérusalem.

15 décembre 37 Naissance de Néron à Antium , fils de Domitius Ahenobarbus et d’Agrippine la Jeune.

37-41 Lex Julia (de Caligula) instaurant de nouvelles taxes, donnant la possibilité aux esclaves de dénoncer les délits de leurs maîtres, donnant des amendes contre les personnes déplaçant les bornes cadastrales.

37-44 Hérode Agrippa Ier, nommé roi des juifs par Caligula, était petit- fils d’Hérode Ier le Grand, avec la complicité de sa fille Salomé, fit mettre à mort Jean-Baptiste ; père de Bérénice aimée par l’empereur Titus ; apprécié des juifs, il est un persécuteur des chrétiens.

38-39 Changement ahurissant du comportement de Caligula à l’égard du Sénat dû probablement à la maladie type épilepsie : l’hérédité des Juilio-Claudien aurait engendré un monstre de folie. M^lant le oufoque à la cruauté, Caligula semble vouloir non seulement décimer la vénérable institution, mais encore la ridiculiser : i lfait courir des sénateurs en toge à côté de sa voiture, il fait se battre au cirque de hauts personnages âgés ou infirmes avec des gladiateurs octogénaires ; il condamne aux bêtes des personnes irréprochables, i len fait enfermer à quatre pattes dans des cages. Il contraint les pères à assister au supplice de leur fils. A un malheureux qui s’excusait prétextant sa amuvaise santé, il fit envoyer une … civière. Il fit étriper un sénateur et fit promener ses entrailles dans les rues. Il fit de son cheval, un consul en disant que cette bête ferait aussi bien à ce poste que n’importe lequel de ces imbéciles qu’il méprisait. Caligula se voulait le nouveau Xerxès, le nouvel Alexandre ; il s’accoutrait en Mercure avec le caducée et els sandales ailées, en Vénus, etc. A Jérusalem, il voulut imposer sa statue au Temple dans le Saint des Saints. A Rome, il fit scier la tête des tatues du Panthéon grec et romain pour y mettre la sienne à la place et projeta de s’installer au Capitole à la place même de … Jupiter, etc. Il introduit au palais de susages qui n’avaient rien de romain, à base de prosternations, proskynèses (comme Alexandre avec ses soldats). Seulement, il était trop tôt, bien trop tôt pour introduire à Rome une monarchie de droit divin à l’orientale. Un jour viendrait où ces fastes et ces prosternations n’étonneraient plus personne. Mais Caligula pour l’heure avait troiss iècles d’avance sur son temps, et c’est de cela qu’il devait mourir.

38 Les sénateurs ne prêtent pas serment aux actes de Tibère.

38 Mariage de Claude et Messaline. 1er mai 38 Funérailles grandioses d’Antonia, avec le titre d’Augusta. Caligula hérite d’une partie de sa fortune.

10 juin 38 Mort de Drusilla, sœur de Caligula.

Début été 38 Séance du Sénat dirigée par Caligula : Polémon devient roi du Pont (petit fils de Polémon et Dynanis), Soemus reçoit l’Arabie Iturée, Rhomotalkès la Thrace de Cotys.

Août 38 Persécution des Juifs au théâtre et au gymnase d’Alexandrie menées par 3 agitateurs antisémites (Denys, Lampon et Isidoros) soutenu par le préfet d’Egypte Flaccus, qui place une statue de Caligula sur un char dans les synagogues.

- Fermetures des synagogues. Flaccus retire leurs droit de domicile aux Juifs et les déclare étrangers. Ils sont parqués dans le quartier Delta.

38 Destitution et exil du préfet d’Egypte Flaccus, déporté sur l’île d’Andros pour ramener le calme à Alexandrie.

23 Septembre 38 Divinisation de Drusilla par son frère Caligula qui créé un collège de 20 prêtres pour son culte (dont Claude fait partie et qui demande 1 million de sesterces de droit d’inscription.)

Automne 38 Mariage de Caligula avec Lollia Paulina, femme de Memmius Regulus, gouverneur de Macédoine et d’Achaïe, rappelé pour lui fiancer sa femme !

36-38 Conversion de saint Paul alors qu’il fait route vers Damas pour y arrêter les Chrétiens.

Janvier 39 Procès et condamnations de nombreux citoyens romains.

39 Vespasien préteur.

Été 39 Rétablissement de la loi de majestas par Caligula. Le Sénat décerne l’ovatio à Caligula. Le trésor est vide et Caligula vit d’expédients et de confiscation de biens.

39 Conjuration contre Caligula à l'instigation de ses soeurs, des consuls et du gal de l'armée du Rhin.

39 saint Paul prêche à Damas.

39 Voyage de Caligula en Gaule.

Novembre 39 Galba gouverneur de Germanie Supérieure. Reprise en main de la discipline de l’armée.

39-40 Campagne sans résultat en Germanie et en Bretagne de Caligula avec Galba, légat de Germanie.

39-40 Émeutes entre Grecs et Juifs à Antioche.

1er janvier 40 Caligula prend le consulat seul à Lyon.

40 Annexion de la Maurétanie, pays des Maures ; Exécution de Ptolémée, fils de Juba II à Lyon.

40-44 Insurrection en Maurétanie jusqu’en 44 menée par Aédémon, affranchi de Ptolémée.

40 Conflit avec les Juifs à la demande de Caligula de placer sa statue dans le temple de Jérusalem. Hérode Agrippa prend le parti des Juifs malgré son amitié avec Caligula. Début 40-Mi 41 Arrivée à Rome de deux délégations venues d’Alexandrie, une dirigée par Apion le Grec, auteur d’un pamphlet antisémite, demandant une boulè (Sénat municipal) et l’autre par Philon le Juif, demandant pour les Juifs le droit de cité alexandrin. Entrevue entre Caligula et Philon dans les jardins de Mécène. La mort de Caligula retarde le verdict.

Hiver 40 Famine en Judée.

40 C'est à Antioche de Syrie (Ac., XXVI,11), vers l'an 40, que l'on attribua aux disciples du Christ le nom de "chrétiens".