Drapeau tricolore

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

La Fayette apparaît comme un acteur incontournable de la création du drapeau tricolore français. Outre sa participation indirecte (le marquis est nommé commandant général de la milice parisienne le 15 juillet 1789 et lui donne le nom de garde nationale), le Marquis est souvent désigné comme l'inventeur de la cocarde bleu-blanc-rouge.

La loi du 27 pluviôse an II (15 février 1794) fit du drapeau tricolore le pavillon national, en précisant, sur les recommandations du peintre David, que le bleu devait être attaché à la hampe.

Le XIXème siècle vit s'affronter le blanc des royalistes légitimistes et les trois couleurs héritées de la Révolution. Le drapeau blanc est remis à l'honneur sous la restauration mais Louis-Philippe reprit le drapeau tricolore et le fit surmonter du coq gaulois...

Lors de la Révolution de 1848, si le drapeau tricolore est adopté par le gouvernement provisoire, c'est le drapeau rouge qui est brandi par les révolutionnaires sur les barricades en signe de révolte. Sous la IIIème République, un consensus s'établit progressivement autour des trois couleurs.

Les constitutions de 1946 et de 1958 (article 2) ont fait du drapeau tricolore l'emblème national de la Gueuse.