Extrême-onction

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

"Ses forces sont-elles altérées par des langueurs et des infirmités; il en retrouve la plénitude dans l' extrême-onction. Ce sacrement purifie l'homme des restes du péché, le fortifie dans le dernier combat et le prépare à entrer en possession de la gloire éternelle. » Si quelqu'un d'entre vous est malade, dit saint Jacques, qu'il appelle le prêtre. Le prêtre priera sur lui, lui fera les onctions, et les péchés qui peuvent lui rester seront remis. » (Jac., V, 14.)" (Mgr Gaume, Traité du Saint-Esprit, 1865, troisième édition, Gaume et Cie Editeurs, 3 rue de l'Abbaye, tome II, Paris 1890, p. 283.)