Godefroi de Bouillon

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

Godefroi de Bouillon (v. 1061-1100), aristocrate franc, homme de guerre et l'un des principaux chefs de la première croisade. Il naquit à Baisy, près de Genappe, vers 1061.

Fils d'Ide d'Ardenne, héritière des ducs de Basse-Lorraine et d'Eustache II, comte de Boulogne, au royaume de France, Godefroy de Bouillon était un descendant de Charlemagne et, comme son illustre ancêtre, un personnage de légende.

Godefroy est né fils cadet en 1060. Son oncle Godefroy III le Bossu lui lègua en 1076 son duché de Basse-Lorraine, mais l'empereur d'Allemagne le priva de cet héritage et ne lui concèda que le marquisat d'Anvers, où se trouve la terre de Bouillon (1076). Godefroy se rangea néanmoins aux côtés d'Henri IV dans la lutte qui opposa l'empereur germanique et le pape Grégoire VII. Touché par le comportement du jeune homme et pour le récompenser de ses fidèles et loyaux services, l'empereur germanique le reconnaît duc de Basse-Lorraine, ou Lothier, en 1089. Godefroy fait de Bouillon, dans les Ardennes, sa capitale.

En 1095, à l'appel d'Urbain II, il fut, avec ses frères Baudoin et Eustache, l'un des premiers à se croiser et conduisit une armée de milliers de croisés venus de la Meuse et du Rhin. En 1096, pour financer son départ, il nhésita pas à vendre son domaine de Bouillon à Otbert, prince-évêque de Liège. Parti de Vézelay avec une suite nombreuse, il passa par Ratisbonne, Vienne, Belgrade et Sofia.

Arrivé à Constantinople, il se heurta aussitôt à Alexis Comnène (décembre 1096): il refusa de prêter serment à l'Empereur byzantin, s'estimant vassal du seul empereur germanique.

Il est au premier rang lors de la prise de Jérusalem en 1099. Il se vit offrir le titre de roi de Jérusalem, mais il le refusa pour réserver les droits de l'Église sur le nouvel État latin & arguant que seul le Christ est autorisé a porter ce titre. Il accepta le titre d'«avoué du Saint-Sépulcre».

En août 1099, il défit à Ascalon (aujourd'hui Ashquelon, en Israël) les forces égyptiennes qui avaient mené une attaque sur Jérusalem. Il mourut l'année suivante et son frère Baudouin, qui avait aussi participé à la croisade, devint roi.