Monde

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher
  • Vulgate, Jacques IV, 4 "Quiconque donc veut être ami de ce monde se fait ennemi de Dieu."
  • «Le monde qui nous entoure ne vaut pas cher, c’est une quincaillerie éblouissante. Ne vous laissez pas leurrer !» (Mgr Williamson, Sermon, dimanche de Pentecôte 2004.)


Définition catholique du monde

Définition dans l' Imitation du Sacré-Coeur de Jésus

JESUS-CHRIST. - Malheur au monde, mon fils, malheur au coeur qui se laisse prendre à ses pièges et à ses vanités!

Après avoir chassé le démon de votre coeur, il vous faut encore chassé le monde


"JESUS-CHRIST. - Qu'est que le monde, sinon l'amour désordonné des plaisirs et des richesses, des honneurs?

C'est cet amour désordonné qui a corrompu ses partisans, lesquels s'en servent ensuite pour corrompre les autres."

(Imitation du Sacré-Coeur de Jésus, 1865, Librairie H. Mignard, Paris, réédité aux ESR, Cadillac 2000, p. 48.)


"JESUS-CHRIST. - Voulez-vous savoir ce qu'il faut penser du monde? Rappelez-vous ce que j'en ai pensé moi-même.

J'ai passé sur la terre en faisant le bien partout; j'ai témoigné mon affection à ceux qui me persécutaient; sur la croix, j'ai rpié pour le monde. Le monde vient du démon; il est tout entier plongé dans la malice; il ne peut recevoir mon Esprit, parce qu'il y a incomparabilité entre l'erreur et la vérité, entre la corruption et la pureté.

Le monde démontre la nécessité de l'enfer, il favorise tous les vices. Comment pourrait-il s'accorder avec mon Coeur qui ne respire que la sainteté? Le monde conspire continuellement avec Satan, son chef, et cherche les moyens de perdre les âmes, tandis que mon Coeur n'a qu'un désir, qui est de les sauver toutes."

(Imitation du Sacré-Coeur de Jésus, 1865, Librairie H. Mignard, Paris, réédité aux ESR, Cadillac 2000, p. 49.)


Ami du monde, ennemi du Coeur de Jésus

""JESUS-CHRIST. - [...] Vous ne pouvez pas me servir en même temps que le monde; si vous ^tes l'ami du monde, vousd evenez par là l'ennemi de mon coeur.

Si vous voulez le monde, vous périrez avec lui; si vous suivez mon Coeur, vous irez à la vie éternelle.

Si vous chassez de votre coeur le monde et ses maximes, afin de me réserver un coeur pur, soyez assuré que cette offrance me sera agréable et que vous en tirerez vous-même gloire et profit.

Bienheureux, ô mon fils, celui qui détache ses affections des biens de ce monde, pour me les réserver exclusivement!


Le monde n'est que concupiscence de la chair, concupiscence des yeux et orgueil de la vie:

or, tout cela aboutit à la mort et à l'enfer. Ainsi, votre sort, si vous aimez le monde et ce qu'il y a dans le monde, est votre damnation éternelle.


Que vous a donc fait le monde, pour lui donner votre coeur?

Il ne vous a jamais fait que du mal et il ne vous fera jamais que du mal. Et vous lui consacreriez vos affections!"

(Imitation du Sacré-Coeur de Jésus, 1865, Librairie H. Mignard, Paris, réédité aux ESR, Cadillac 2000, p. 49-50.)


Le monde est un tyran, et ceux qui le servent sont de misérables esclaves.

[...] Il veut qu'ils acceptent le joug de leurs passions, qu'ils s'immolent corps et âmes, et qu'enfin ils se damnent sans aucun profit."

(Imitation du Sacré-Coeur de Jésus, 1865, Librairie H. Mignard, Paris, réédité aux ESR, Cadillac 2000, p. 51.)


Définition dans l'Ecriture

Vulgate, Jacques I, 27 La religion pure et sans tache devant Dieu le Père, la voici : [...] se conserver sans être souillé par ce siècle.

"Ami du monde, ennemi de Dieu" (Jacques IV, 4)

  • Vulgate, Jacques IV, 4 "Quiconque donc veut être ami de ce monde se fait ennemi de Dieu."