Zèle

De Christ-Roi
Aller à : navigation, rechercher

"Le zèle missionnaire ne doit jamais conduire à accepter la règle du jeu révolutionnaire" (Luce Quenette)

On ne peut discuter avec l'authentique révolutionnaire car il n'admet le "dialogue" que dans une dialectique hégelienne de thèse et d'anti-thèse. Son anti-thèse se nourrit de la thèse: si on rompt "le dialogue", il s'en trouve frustré et désarmé. Il n'existe plus.

"Il en va différemment avec ceux qui sont seulement prisonniers du système et qu'une discussion peut éclairer."

Il ne s'agit pas de nier la nécessité de l'apostolat, mais de rappeler que le zèle missionnaire ne doit jamais conduire à accepter la règle du jeu révolutionnaire

Luce Quenette rappelle à de multiples reprises dans ses écrits la nécessité de l'apostolat. Elle en donnait continuellement l'exemple, mais le zèle missionnaire ne doit jamais conduire à accepter la règle du jeu révolutionnaire, ce que Luce Quenette appele l'engrenage révolutionnaire).

"Ce principe (le zèle missionnaire ne doit jamais conduire à accepter la règle du jeu révolutionnaire) est susceptible de multiples applications aujourd'hui, aussi bien dans le domaine religieux que dans le domaine politique. -- Le Sel de la terre)" [1]

Mgr Freppel, dans le même sens, disait: "Le plus grand malheur pour un peuple ou pour un pays, c'est l'abandon ou l'amoindrissement de la vérité. On peut se relever de tout le reste. On ne se relève jamais du sacrifice des principes."


La discussion animée du zèle missionnaire doit toujours être menée en dehors des structures subversives

Eexemple : il est louable de s'employer à convertir un protestant, mais cela ne peut pas se faire au sein d'un groupe oecuménique.